7 visites, 7 pages affichées

 

Bienvenue ! Login
AAQ.CA Autochtones Indiens
Recherche

 

Événements
Aucun
Plus...

Discussions
Aucune
Plus...

Liens
Cour suprême du Canada 
Gouvernement d'Ontario 
Gouvernement du Québec 
Industries au Québec, Risques et Périls 
Inspecteur des Institutions Financières du Québec 
International Joliance Inc. 
Jurisprudence en directe au Québec et au Canada 
La Crise d'Oka 
La Nation Autochtone du Québec 
Lois au Québec et au Canada 
Plus...

Annonces
Aucune
Plus...

Sondage
Comment trouvez-vous ce site?
   
  Excellent 
  Trop d'informations 
  Pas assez d'information 
  Difficile de s'y trouver 
  Facile à suivre 
Résultats...

Nouvelles
Aucune
 

ENGAGEMENTS DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET DU PREMIER MINISTRE QUI N'ONT AUCUNE VALEUR

Que vaut l’engagement du gouvernement du Québec et de son premier ministre signataire d’une entente « à créer des conditions favorables à l’implantation de la qualité totale en entreprise » quand ce même gouvernement ne peut même pas assurer la sécurité des directeurs et des employés qui circulent sur la route nationale pour se rendre à leur usine pour y travailler étant pourchassés par des individus masqués. De plus, tout individu qui ose demander que le gouvernement du Québec respecte son obligation d’assurer sa sécurité et celle de sa famille est immédiatement fiché au Ministère du Revenu du Québec, qui va employer toutes les mesures légales et illégales pour le ruiner et détruire ses compagnies.

Voir «PLUS» pour voir l’entente.
Fichier PDF de 337Ko 
Plus...
 
Donner à manger, à des aînés sinistrés qui sont pris en otages par les gouvernements pour de l'opportunisme politique, est un crime condamnable et hautement punissable au Québec.
VS

L'usine International Joliance occupée
par l'armée canadienne.

Le siège social de Joliance sous occupation militaire.

Le président directeur général, Jean Jolicoeur, de la compagnie International Joliance Inc., avait accepté le poste bénévole d'être responsable de la Protection civile et des mesures d'urgence, à l'intérieur des barricades lors de la Crise d'Oka de l'été 1990, étant donné que les autorités des gouvernements fédéral, provincial et municipal ainsi que la Sécurité civile considéraient que le périmètre barricadé était trop dangereux pour les politiciens et les fonctionnaires.

Jean Jolicoeur ignorait que le gouvernement du Québec avait émis la directive et ordonné de bloquer aux barricades policières toute nourriture pour la population civile vivant à l'intérieur des barricades pour la "gestion de la Crise".

Jean Jolicoeur fut arrêté aux barricades et dépouillé, par les policiers de la Sûreté du Québec, de toute la nourriture qu'il destinait à la population âgée de Kanesatake. Il fut dès lors, et est toujours d'ailleurs, fiché par toutes les organisations gouvernementales du Québec pour le crime d'avoir voulu donner à manger à des sinistrés. Le gouvernement du Québec applique avec rigueur le harcèlement gouvernemental dans ce dossier.

 
Plus...
 
La Cour Suprême permet aux citoyens d'exprimer leur opinion sur Internet.

Les neuf juges de la Cour Suprême du Canada sont unanimes: "Le citoyen peut partager ses préoccupations, ses inquiétudes ou même sa colère avec les autres consommateurs et chercher à les mettre en garde contre les pratiques d'une entreprise. À cet égard, les moyens d'expression simples, comme l'affichage ou la distribution de pamphlets ou de feuillets, ou déjà aujourd'hui, les messages sur Internet, constituent pour les consommateurs mécontents des modes privilégiés de communication, le recours aux médias reste souvent hors de leur portée en raison de leurs coûts".

 
Plus...
 
La justice? Quelle justice?

Rien ne convient mieux que le livre de l'honorable juge Marc Brière pour définir et expliquer les comportements d'organismes, malheureusement trop souvent gouvernementaux, qui s'apparentent, mais de façon beaucoup plus subtil, aux agissements du crime organisé, par leurs représailles et leurs harcèlements maintes fois illégaux.

 
Plus...
 
C'est votre première visite?
Alors prenez quelques minutes pour vous familiariser avec l'opération de ce site en cliquant sur "Plus" ci-après. 
Plus...
 
Termes et conditions d'utilisation du site. S.V.P. à lire avant d'utiliser.
Considérant que ce portail est en temps réel, il nous est impossible de revoir les messages et de valider l'information qui est affichée. Nous aimerions vous rappeler que nous ne surveillons pas activement le contenu affiché et que nous ne sommes pas responsable de ces messages. Nous ne pouvons pas nous porter garants ni assurer l'exactitude, l'intégrité, la totalité, la pertinence ni l'utilisation d'aucun message, et nous ne sommes pas responsable du contenu d'aucun message. 
Plus...



Accueil Articles Événements Liens Annonces Discussions Mon Portail Devenir Membre Administration

Site en conformité avec le jugement 2002 CSC 14.27704
de la Cour Suprême du Canada en date du 21 février 2002

La Révolte des Victimes: connaître et faire respecter ses droits

Copyright © Jean Jolicoeur. Tous droits réservés.